03 85 53 76 74
Vélo et croisière fluviale

Vélo Vélo et croisière fluviale

Le vélo, le mode de transport à privilégier pour une… croisière fluviale !

C’est pour le cadre et le rythme apaisant d’une croisière flu­viale, que vous vous êtes décidés pour la loca­tion d’un bateau sans per­mis. Mais ces vacances se fer­ont encore plus enchanter­ess­es si vous n’oubliez pas d’embarquer …vos vélos. Grâce aux chemins de halage et aux berges des canaux de France, le vélo s’impose comme un incon­tourn­able du tourisme flu­vial.

Le vélo, une autre manière d’aborder le tourisme fluvial

Opter pour une croisière flu­viale implique d’adopter un rythme lent et apaisant. Entre 6 et 8 km/​heure, voilà la vitesse moyenne de votre bateau hab­it­able sur les eaux des fleuves, riv­ières et canaux de France et d’ailleurs. C’est le temps de la décou­verte, et parce que le tourisme flu­vial con­stitue une idée de vacances idéales pour toute la famille, vous pren­drez soin de veiller à dis­pos­er de vélos pour sat­is­faire aux envies de cha­cun. A l’occasion d’une halte ou lors du pas­sage d’une écluse, un (ou plusieurs) membre(s) de votre équipage pour­ra ain­si préfér­er le vélo pour con­tin­uer l’aventure en emprun­tant les chemins de halage notam­ment.

Les chemins de halage en vélo, une occasion ludique d’explorer les terroirs de chaque région traversée

Assur­ance de pou­voir vari­er les plaisirs entre des instants apaisants passés sur le pont de votre loca­tion de bateau sans per­mis et des moments plus intens­es sur votre VTT, le vélo vous per­me­t­tra de suiv­re votre embar­ca­tion sans toute­fois vous impos­er un rythme trop soutenu. C’est la promesse d’escapades inou­bli­ables et l’occasion unique d’explorer plus en avant les ter­roirs tra­ver­sés. Pen­dant que le bateau de loca­tion manœu­vre pour le fran­chisse­ment d’une écluse, écartez-vous de ces chemins de halage en prenant la direc­tion des vil­lages ou des hameaux avoisi­nants. Une autre manière d’aller à la ren­con­tre des autres et de se plonger dans les richess­es de ses régions, alors pour votre prochaine croisière flu­viale, pensez néces­saire­ment à vous munir de vélos.

De la Méditerranée à l’Atlantique, de la Garonne à la Loire, des itinéraires à imaginer au gré de ses envies

Les chemins de halage et les berges des canaux de France con­stituent aus­si un autre point de vue sur le réseau hydraulique de la région vis­itée. Lancez votre VTT sur les berges du Canal du Midi, et vous com­pren­drez plus aisé­ment encore que sur votre bateau sans per­mis pourquoi ce canal édi­fié au XVI­Ième siè­cle appar­tient au pat­ri­moine mon­di­al de l’humanité. Si vous nav­iguez sur les eaux de la Mayenne au cours de votre croisière flu­viale, vous pren­drez plaisir à lancer votre vélo sur ce chemin jadis réservé aux mariniers. Entre le Lion d’Angers et Mayenne, une cen­taine de kilo­mètres de voies cyclables vous est ain­si réservée. A vélo le long de ces chemins de halage, le pas­sage des éclus­es prend une autre dimen­sion et vous offre de nou­velles sen­sa­tions.